Voici un sujet auquel la future municipalité devrait s'intéresser.

     Tout automobiliste alençonnais sait à quel point les policiers municipaux sont pointilleux sur le stationnement payant. Malheur à vous si vous n'avez pas pris votre ticket à un horodateur!

     En effet, les policiers municipaux sur Alençon ne sont visibles que lorsqu'ils sortent leur carnets à souches. Si vous les voyez à la sortie des écoles à 16h30 , rassurez-vous, ce n'est pas pour la sécurité routière ou pour faire traverser la route à nos chérubins. Ils en profitent pour verbaliser les parents indélicats qui ont mal garé leur voitures pour aller chercher leurs enfants.

     En dehors du fait, qu'il est très désagréable d'avoir un PV, la politique de la municipalité sortante est donc très discutable. Il me semble que ces employés municipaux ne sont pas des policiers (au service des citoyens) mais des percepteurs (comme le Shérif de Nottingham dans Robin des Bois). Systématiser la verbalisation pour augmenter le budget de la commune (à moins que les policiers touchent une prime au chiffre) est contestable.

     Par ailleurs, il a été prouvé dans d'autres villes, que pour réduire la circulation automobile, soit le stationnement est gratuit (Si c'est gratuit, on laisse sa voiture plus longtemps et on fait les petits déplacements à pied), soit le prix du stationnement est rédhibitoire (dans ce cas on laisse sa voiture à la maison et on prend les transports en commun, mais avec l'inconvénient de nuire aux commerces de centre-ville et d'exclure une partie de la population plus modeste).

      Sur Alençon, le stationnement payant en centre ville n'est pas excessif et il est systématique. Ville préfecture d'un département rural, les alenconnais comme les ornais doivent régulièrement se rendre en centre ville. On comprends alors que la municipalité cherche à profiter de la manne que représente les horodateurs et le stationnement payant sans aucune réflexion sur la fonction principale d'un policier municipal ni sur la manière de penser une ville solidaire et écologique. La future municipalité devra réfléchir à de nouvelles fonctions pour les policiers municipaux, tant il est vrai qu'actuellement on a l'impression d'un racket organisé.

     Concernant la place de la voiture dans la ville, l'idée élaborée par le groupe de travail Verts, PCF, Pôle citoyen était d'étendre les secteurs piétonniers, de développer les transports en commun gratuits et d'avoir des parkings en zone péri-urbaine (aux entrées de la ville) avec un accès rapide et gratuit au centre-ville par des navettes.

    Pendant cette campagne, nous verrons bien les propositions de Joaquim Pueyo et du PS...