Pour info, voici le tract du 29 Janvier 2009 avec les manifs prévus dans l’Orne :

Salariés, demandeurs d’emplois et retraités,

victimes mais pas responsables.

Le 29 janvier tous dans l’action !

La crise économique amplifiée par la crise financière internationale touche durement une grande partie des salariés dans leurs emplois et leurs revenus. Dans l’Orne comme ailleurs, de nombreux secteurs d’activités sont en difficulté, entrainant des mesures de chômage partiel, des licenciements, des dépôts de bilan d’entreprises. Alors qu’ils n’en sont en rien responsables les salariés, demandeurs d’emploi et retraités, en sont les premières victimes.

Cette crise menace l’avenir des jeunes, met à mal la cohésion sociale et les solidarités ; elle accroît les inégalités et les risques de précarité. Surmonter cette crise implique des mesures urgentes d’une autre nature que celles prises par l’Etat et les entreprises, pour être au service de l’emploi et des rémunérations.

A contrario, le gouvernement multiplie ses aides aux banques, sans aucune garantie et accentue son programme de réforme dans la fonction publique afin de supprimer 30000 emplois en 2009. De  plus des entreprises utilisent la crise pour opérer des restructurations tout en maintenant la rémunération des actionnaires.

Ainsi les prévisions de bénéfices nets en 2008 pour les entreprise du CAC 40 sont aussi, voir plus importantes qu’en 2007 (environ 100 milliards d’euros)

C’est intolérable et inadmissible !

C’est pourquoi, les organisations syndicales (CFDT, CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNSA) appellent les salariés du privé et du public, les chômeurs et les retraités, à une journée nationale de mobilisation interprofessionnelle le 29 janvier 2009 :

Elle donnera lieu dans tout le pays à des grèves et des manifestations. Elles appellent à agir massivement et interpeller les responsables gouvernementaux, les responsables patronaux et les employeurs pour :

Ø défendre l’emploi privé et public ;

Ø lutter contre la précarité et les dérèglementations économiques et sociales ;

Ø exiger des politiques de rémunérations qui assurent le maintien du pouvoir d’achat des salariés, des chômeurs et des retraités et réduisent les inégalités ;

Ø défendre le cadre collectif et solidaire de la protection sociale ;

Ø garantir des services publics qui assurent en particulier tout leur rôle de réponse aux besoins sociaux, de solidarité dans la proximité.

Les salariés ne paieront pas la crise !

Tous dans l’action le 29 janvier !

Manifestations :

Alençon : à 10 h 30

(Rond-point du bd Koutiala et de la route du Mans)

Flers : à 17 h 00 (place du Marché)

Argentan : à 10 h 15 (place Leclerc)

L’aigle : à 17 h 15 (place de l’Europe, à côté de La Poste)

Alençon, le 19 janvier 2009

   Syndicats